le régime cétogène
Les régimes

Le régime Cétogène

Si vous envisagez diverses stratégies de perte de poids, vous avez peut-être entendu parler du régime cétogène. Ce régime alimentaire, qui est souvent utilisée dans un contexte médicale pour aider à améliorer le contrôle des crises chez les enfants atteints d’épilepsie et en tant que traitement efficace pour la perte de poids. Mais est-ce bon pour vous?

 

QU’EST-CE QUE C’EST?

Le régime cétogène est un régime alimentaire à forte teneur en matières grasses, à protéines modérées et à faible teneur en glucides (même inexistant) qui oblige le corps à atteindre un état de cétose, où la graisse est brûlée au lieu des glucides. (à ne pas confondre avec l’Acidocétose qui est un état dangereux généralement causé par un manque d’insuline dans le corps). Le régime classique cétogène utilisé à l’origine pour la prise en charge des crises de pharmacorésistance est un ratio de 4/1 des graisses et des protéines et des hydrates de carbone. Cela équivaut à environ 80 à 90% de matières grasses, à 5 à 15% de protéines et à 5 à 10% de glucides. Pour la perte de poids, ce régime est généralement modifié «pour permettre une consommation plus libérale de protéines» (20-30%) avec la même restriction de glucides.

EST-IL POUR VOUS?

Le régime cétogène peut prendre en compte plusieurs  avantages pour ceux qui cherchent à perdre du poids. « La perte de poids rapide et la diminution de la faim sont les avantages les plus communs et évidents, Une approche scientifiquement prouvée pour une perte de poids rapide et saine. Des études ont montré que «réduire les taux de glucose dans le sang, augmente la sensibilité à l’insuline, diminue l’inflammation et réduit les taux de triglycérides tout en élevant le cholestérol HDL».

Ce régime peut favoriser une perte de poids rapide, cependant elle met également en garde contre les risques de perdre du poids trop rapidement. La recherche montre que les gens ont tendance à retrouver leur poids qu’ils ont perdu sur les régimes à faible teneur en glucides car ils sont difficiles à maintenir à long terme. Un régime cétogène coupe ou limite fortement les choix alimentaires tels que les fruits et les grains entiers, conduisant à un régime de repas limité qui peut être difficile à respecter.

Il convient également de mentionner que les régimes à faible teneur en glucides appauvrissent les réserves de glucides dans le foie et les muscles. Étant donné que ces réserves de glucides sont étroitement liés à l’eau, vous pouvez vous attendre à ce que la majorité du poids perdu pendant la première semaine d’un régime cétogène soit de l’eau.

Les personnes qui conseillent ces régimes cétogènes conviennent que cette forme de perte de poids n’est pas appropriée pour chaque individu. Les personnes atteintes d’un cancer du foie ou des enzymes hépatiques élevées, de la pancréatite, des problèmes de malabsorption des graisses, des troubles du métabolisme lipidique, une élimination ou une obstruction de la vésicule biliaire ou ceux qui prennent un médicament comme des stéroïdes qui peut élever le niveau du sang et les niveaux de glucose et d’inhiber la capacité à atteindre la cétose, devraient s’abstenir de suivre un régime cétogène.

Cette stratégie alimentaire peut être bénéfique pour les personnes atteintes du diabète de type 1 et de type 2. Ils indiquent que la recherche à l’Université de Duke qui a révélé que les personnes atteintes de diabète de type 2 qui suivaient un régime cétogène ont abaissé leur niveau A1C , un indicateur à long terme du contrôle de la glycémie de 16% avec une réduction de 6,6% du poids corporel total.

Pour toute personne atteinte de diabète qui envisage un régime cétogène, il est recommandé de discuter de ce régime alimentaire avec une équipe médicale ou un spécialiste avant de l’entreprendre.

 
CONSEILS POUR L’ALIMENTATION CÉTONIQUE

Avant d’apporter des modifications majeures et sur le long terme à votre alimentation, il est préférable de vérifier auprès d’un médecin ou d’un diététicien agréé.

Si vous décidez d’essayer un style de vie cétonique pour la perte de poids, voici quelques conseils pour vous aider à démarrer:

 
RÉGLER VOS MACROS

Pour atteindre la cétose nutritionnelle, ajustez vos objectifs de macronutriments pour obtenir une consommation journalière de 70 à 75% de matières grasses, de 15 à 20% de protéines et de 5 à 10% de calories provenant des glucides.

ANTICIPER UN AFFAIBLISSEMENT TEMPORAIRE EN ÉNERGIE

votre changement de mode de vie cétonique peut être un peu difficile au début, les premiers jours à quelques semaines peuvent être difficiles à supporter,

Vous pouvez éprouver une faible perte d’énergie , et avoir du mal à réfléchir. Ce sentiment de léthargie peut durer de quelques jours à quelques semaines; Cependant, après son passage, de nombreuses personnes signalent une amélioration de l’énergie et de l’humeur, ainsi qu’une réflexion plus claire.

MODERER L’INTENTION DE VOTRE PROTÉINE

Rappelez-vous qu’un régime cétogène n’est pas un régime protéique élevé. Consommer trop de protéines peut vous éloigner d’un état de cétose, car le corps peut transformer l’excès de protéines en hydrates de carbone.

 

VARIER LES GRAISSES

Assurez-vous que votre consommation de graisse est équilibrée entre les sources végétales et les graisses animales telles que l’huile d’olive, les noix, les graines et la noix de coco, ainsi que des poissons gras. Cela aidera non seulement à améliorer la santé globale, mais ajoutera également de la variété à votre régime alimentaire.

EST CE QUE C’EST JUSTE POUR UNE SEUL FOIS?

Comme pour tout plan de perte de poids, le but n’est pas seulement de perdre du poids mais aussi de le maintenir. Avant de manger d’une manière cétogène , demandez-vous si vous pouvez le faire à long terme et pas seulement une solution rapide qui pourrait conduire à un cycle de régimes “yoyo”.

CONCLUSION

Lorsqu’ils ont été suivis correctement, les régimes cétogènes se sont révélés être sûrs et efficaces pour la perte de poids et peuvent fournir d’autres avantages pour la santé, y compris un meilleur contrôle de la glycémie, une diminution de l’inflammation et des taux améliorés de triglycérides et de HDL. Cependant, afin d’atteindre la cétose, il faut considérer cela comme un changement de style de vie à long terme et suivre un plan alimentaire très spécifique pour maintenir la perte de poids au fil du temps. Comme toujours, consultez votre médecin ou un diététicien(ne) avant de procéder à des changements alimentaires majeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *